HUSO-SOCA-SPOL 2011 - 2012
LE SITE EST MORT, VIVE LE SITE

Et voilà cher(e)s ami(e)s, Après une année de bon et loyaux services,

le site ESPO ferme ses portes pour vous ouvrir celles de son nouveau palace :

<a href="http://www.niksi.be"> niksi.be </a>

Ce sera donc avec plaisir que nous vous retrouverons tous là-bas, toujours dans ce même esprit d'entraide et de bonne camaraderie, pour une nouvelle année 2011-2012 pleine de promesses et de surprises (bonnes, on l'espère!).

le Staff du forum ESPO.

Monétiser l'eau : un projet irresponsable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Monétiser l'eau : un projet irresponsable

Message par Lambert stéphanie le Mer 8 Juin - 4:08

Voici un article que j'ai trouvé dans Le Soir d'aujourd'hui et qui je doit dire m'a vraiment mise hors de moi. Evil or Very Mad

Monétiser l'eau : un projet irresponsable

mercredi 08 juin 2011, 14:03
Riccardo Petrella Président de l'Institut européen de recherche pour la politique de l'eau (IERPE) (*)

Le président de Nestlé vient de proposer la création de la bourse de l'eau, pour résoudre, à ses dires, les problèmes de pénurie de l'eau dans le monde. Cette proposition est irresponsable.

Irresponsable car le président de Nestlé sait pertinemment qu'aucune « bourse » de pétrole, de blé, des semences, soumise aux logiques financières des plus puissants, n'a contribué à gérer l'accès et l'utilisation à ces biens dans l'intérêt général des populations et de leur sécurité d'existence. Au contraire, comme les prix spéculatifs du pétrole, les bourses des denrées alimentaires ont aussi contribué à la prédation de la Terre et à la réduction drastique des variétés. La majorité des semences est passée sous la propriété privée des grands groupes industriels et financiers mondiaux des pays du Nord. Pire, selon la FAO, la bourse du blé n'a pas empêché la montée du prix du blé de contribuer à l'augmentation des personnes affamées (plus de 900 millions en 2010) et à l'appauvrissement de 44 millions additionnels d'êtres humains. Entre-temps, les profits des grands groupes multinationaux agroalimentaires ont atteint des niveaux record en 2010 ! Sachant cela, c'est irresponsable de proposer la confiscation de l'eau, élément essentiel et insubstituable pour la vie et le vivre ensemble, des mains des citoyens et des peuples pour la confier aux mains des marchands et aux appétits financiers.

Irresponsable aussi, car le président de Nestlé devrait savoir que la bourse de l'eau a été introduite dès les années 70 en Californie dans le but de résoudre les problèmes de pénurie de l'eau et des conflits entre utilisateurs alternatifs. Après quarante ans d'existence, la bourse de l'eau n'a pas permis à la Californie de sortir de ses problèmes. L'année dernière plus de 80.000 viticulteurs/agriculteurs ont abandonné la terre. Encore une fois, cette année la Californie a été déclarée en état d'urgence à cause de l'eau et a été mise sous la protection du gouvernement fédéral. La bourse de l'eau a donné naissance à des mécanismes controversés et finalement contre-productifs tels que les « banques d'eau souterraine » (groundwater banking) permettant à des syndicats d'irrigation ou à des agences urbaines d'eau d'acheter des « crédits » d'eau en période d'abondance et puis les utiliser pour disposer de l'eau en temps de pénurie. De fait, ça n'a pas toujours marché comme espéré. Pour les secteurs où se produit le stockage, principalement des syndicats d'irrigation, l'eau est devenue avant tout une source de revenus qui s'est avérée plus lucrative que l'usage d'un même volume d'eau pour l'irrigation de cultures de faible valeur. Ainsi a-t-on vu naître dans les années 90 « l'eau en papier » (paper water par opposition à wet water) une eau qui peut être négociée, vendue, échangée, sans exister réellement. Bref, la Californie confirme que le postulat selon lequel les agriculteurs, les industriels, les citadins ne feraient des économies d'eau que si cela a un sens économique capitalistique (coût, profit) pour eux est fondamentalement erroné.

Malgré ces évidences, la proposition du président de Nestlé reflète l'arrogance dogmatique doctrinaire de la majorité des « grands patrons » du business et de la finance. Bien souvent avec le soutien des pouvoirs publics et d'une partie du monde académique, ils ont réussi à imposer la conception que l'eau, les forêts, les semences, l'air, la connaissance, la sécurité, l'alimentation, la santé, l'éducation, les jardins d'enfants, les hôpitaux, les musées, les bibliothèques, sont des biens et des services économiques marchands, soumis aux logiques du profit, de l'utilité et de l'enrichissement privés. Selon les « seigneurs » actuels, il ne peut plus y avoir de biens et de services communs, expression de la richesse collective des communautés humaines. Tout doit être monétisé (la nature, les forêts, l'eau, chaque forme de vie) (2). C'est irresponsable.

A l'opposé de la proposition examinée, il faut réaffirmer que la vie n'est pas une marchandise et que le devenir du monde ne peut pas dépendre des marchés boursiers. Il convient de s'insurger contre les thèses, répandues par les banques auprès de milliards de petits épargnants dans le monde, selon lesquelles l'eau est l'ultimate commodity, (la « marchandise finale ») la dernière plage de la marchandisation de la vie, en raison de ses hauts rendements (3). La charge des biens essentiels et insubstituables pour la vie et le vivre ensemble doit être confiée aux citoyens, dans des sociétés fonctionnant sur la participation réelle des citoyens informés et responsables, animés par les principes de la justice, de la solidarité et de la liberté collective. Il faut réinventer la finance publique, la joie du « bien vivre ensemble ». Une fois que l'on aura tout marchandisé, que restera-t-il de la vie, de l'esprit ?

http://www.lesoir.be/debats/cartes_blanches/2011-06-08/monetiser-l-eau-un-projet-irresponsable-844576.php

Alors vous en pensez quoi?? Moi je dit que cela ne m'étonne pas vraiment de la part du patron d'une des plus grandes entreprises de l'industrie agroalimentaire. Après tout leur but est bien le profit encore plus et toujours plus non? Mais de là à dire que cela permettrai un accès plus équitable pour tous à l'eau c'est un peu se foutre de la gueule du monde!! Je comprend pas comment on peut être aussi hypocrite. Plus le temps passe et plus je me rends compte que nous vivons dans une société où l'individu passe au second plan. L'argent, le profit, rentabiliser, réduire les coûts, ... et les êtres humains alors, on y pense plus? On se demande si certaines personnes ont encore une petite part d'humanité Sad

Lambert stéphanie

Messages : 11
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monétiser l'eau : un projet irresponsable

Message par Bernd le Mer 8 Juin - 23:29

Je suis tout à fait d'accord avec toi.Ce serait un projet "génial" pour les plus grandes multinationales d'acheter toutes les ressources de l'eau et ainsi étant donné que l'humanité doit boire leurs profits sont garantis pour les siècles de siècles.Triste,mais je crois que meme parmi les patrons des plus grandes multinationales tout le monde ne pense pas comme ça...
avatar
Bernd

Messages : 206
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monétiser l'eau : un projet irresponsable

Message par Kenny le Jeu 9 Juin - 23:48

J'ai presque envie de demander: qui n'est pas d'accord avec ca? On verse sa larmichette, on lève son petit poing, on dit qu'on est pas content... et puis?
Maintenant, c'est de savoir ce qu'on fait pour l'empêcher, la question est plutôt là je trouve...

Kenny

Messages : 193
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monétiser l'eau : un projet irresponsable

Message par Merlin le Ven 10 Juin - 2:29

On n'arrête pas le progrès...
La crise financière puis économique n'a pas changé les mentalités des grands (on s'en serait doutés...), on va continuer à marchandiser et financiariser des matières premières essentielles... Révoltant.

Si nous voulons réagir, il faut savoir quelle instance (démocratique?) a le pouvoir de mettre en place une réglementation autorisant ça, suivre l'actualité et faire pression sur ceux qui nous y représentent. L'article ne donne pas énormément d'infos à ce sujet :-s
avatar
Merlin
Délégué

Messages : 1004
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 25
Localisation : Chastre, Nil-Saint-Vincent

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monétiser l'eau : un projet irresponsable

Message par Lambert stéphanie le Ven 10 Juin - 2:55


Lambert stéphanie

Messages : 11
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monétiser l'eau : un projet irresponsable

Message par Maïté V. le Ven 10 Juin - 2:58

En lien avec ça un super petit documentaire: "Water Makes Money"
Il y a moyen de le voir sur internet, je sais plus où mais je l'ai fait.
avatar
Maïté V.
Délégué

Messages : 220
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 26
Localisation : Rue des étoiles, 7

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monétiser l'eau : un projet irresponsable

Message par Lambert stéphanie le Ven 10 Juin - 3:10


Lambert stéphanie

Messages : 11
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monétiser l'eau : un projet irresponsable

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum