HUSO-SOCA-SPOL 2011 - 2012
LE SITE EST MORT, VIVE LE SITE

Et voilà cher(e)s ami(e)s, Après une année de bon et loyaux services,

le site ESPO ferme ses portes pour vous ouvrir celles de son nouveau palace :

<a href="http://www.niksi.be"> niksi.be </a>

Ce sera donc avec plaisir que nous vous retrouverons tous là-bas, toujours dans ce même esprit d'entraide et de bonne camaraderie, pour une nouvelle année 2011-2012 pleine de promesses et de surprises (bonnes, on l'espère!).

le Staff du forum ESPO.

Un an sans gouvernement !!!! \o/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un an sans gouvernement !!!! o/

Message par Papy Happy le Mer 15 Juin - 20:36

Voilà un an que la Belgique n’a pas de gouvernement réel. Mercredi, elle a passé le cap des 365 jours écoulés depuis les élections législatives du 13 juin 2010 qui s’étaient soldées par le score historique de la NVA (Nouvelle Alliance flamande). Le parti indépendantiste, dirigé par Bart De Wever, partisan d’un Etat confédéral, avait obtenu 17,4 % des voix. Un score qui a eu pour conséquence de creuser les divergences entre Flamands et Wallons francophones. Les premiers (60 % de la population) demandent que l’essentiel des pouvoirs soit transmis aux régions, premier pas vers l’indépendance de la Belgique. Les seconds (40 % de la population) n’y tiennent pas, craignant qu’un supplément d’autonomie de la Flandre n’appauvrisse la Wallonie. L’an dernier, Bart De Wever, agrégé d’histoire, affirmait que le glissement vers l’indépendance de la Flandre se ferait « tranquillement, sans drame, ni grand soir ». Un an plus tard, il n’y a effectivement ni drame ni grand soir. Mais pas non plus de gouvernement. Le cabinet sortant et « démissionnaire » d’Yves Leterme continue à gérer les affaires courantes. Or, curieusement, le pays ne semble pas s’en porter plus mal. Pour l’instant, il ne donne aucun signe de paralysie et ses finances publiques se redressent.

Les affaires courantes

Au quotidien, rien ne change, si ce n’est quelques manifestations de Belges demandant que le vide à la tête du pays soit comblé. Le 23 janvier dernier, ils étaient 15.000, en majorité des jeunes, dans les rues de Bruxelles, à suivre une « marche de la honte ». Sur une banderole, ils avaient écrit : « Un gouvernement et vite ! » Le 17 février, ils lançaient une « révolution de la frite », rebaptisant « place des Frites » les places centrales de plusieurs villes universitaires. Et cet appel du comédien Benoît Poelvoorde qui a demandé à ses compatriotes de ne plus se raser jusqu’à ce que les partis politiques s’entendent sur un nouveau gouvernement.

En attendant, les « affaires courantes » dont est chargé le gouvernement sortant d’Yves Leterme s’entendent au sens large. Ainsi, c’est lui qui, de juillet à décembre 2010, a assuré la présidence du Conseil de l’Union européenne. C’est lui qui a obtenu du Parlement le vote du budget 2011, et a lancé un projet d’accord social interprofessionnel. C’est encore lui qui a décidé l’envoi d’avions en Libye. Gérer les « affaires courantes » au sens large est devenu une habitude en Belgique. En 1991, un de ses gouvernements « démissionnaires » avait participé à la finalisation du traité de Maastricht. En 2007, un autre avait ratifié le traité de Lisbonne.

http://www.francesoir.fr/actualite/international/belgique-un-an-sans-gouvernement-109647.html

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


YYYYYYYYEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH,

On l'a fait, on y est, ça fait plus d'un an (ou bientôt un an, lundi prochain, ça dépend depuis quand vous comptez), que nous vivons heureux sans avoir à notre tête des politiciens surpayés et surestimés.

Certes me direz-vous, nous avons toujours un gouvernement en affaire courante, qui fait bien son job et qui tiens le pays à flot =D mais pas de comique en haut pour faire des déclarations fracassantes et extraordinaires, pour essayer d'accaparer un peu de pouvoir, de tirer la couverture de son coté.

Rendez-vous compte; ces petits bonhommes en sont toujours à se réunir pour discuter... Je pense que c'est bon maintenant, ils peuvent arrêter et rentrer chez eux, on les a suffisamment payé à ne rien faire (parce que je suis désolé mais ils ne sont pas très très productif ...).

Moi, je suis fier d'habiter ce beau pays. Ce pays de la bande dessiné, de la bière, de la chanson, du chocolat et de la quiétude politique Smile
avatar
Papy Happy
Admin

Messages : 708
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 103
Localisation : Nr 1, Rue des sucettes à la fraise, pays des Bisounours,

http://www.ceci_n_est_pas_un_site.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum